0
 
Arbol de Pietra — Fotopedia
Arbor de Pietra
Wikipedia Article
See encyclopedia photos — 
Bolivie

La Bolivie, en forme longue l'État plurinational de Bolivie ou la République de Bolivie jusqu'en 2009, en espagnol Bolivia, Estado Plurinacional de Bolivia et República de Bolivia, en quechua Bulibiya et Bulibiya Mama llaqta, en aymara Wuliwya et Wuliwya Suyu, en guarani Volívia et Tetã Volívia, est un pays enclavé d'Amérique du Sud entouré par le Brésil, le Paraguay, l'Argentine, le Chili et le Pérou.

Avant la colonisation européenne, le territoire bolivien appartenait à l'Empire Inca, qui était le plus grand État de l'Amérique précolombienne. L'Empire espagnol a conquis la région au XVIe siècle. Pendant la période coloniale espagnole, la région s'appelle « le Haut-Pérou » ou « Charcas ». Après avoir déclaré son indépendance en 1809, 16 années de guerre s'ensuivent avant la mise en place de la République, du nom de Simón Bolívar.

La Bolivie est une république démocratique, divisée en neuf départements. Sa géographie est variée, comprenant des territoires de la Cordillère des Andes, de l'Altiplano, de l'Amazonie et du Gran Chaco. Le taux de pauvreté est d'environ 60 %. Les principales activités économiques sont l'agriculture, la sylviculture et la pêche, les produits manufacturiers, comme le textile, l'habillement, les métaux raffinés, et le pétrole raffiné. La Bolivie est ainsi très riche en métaux comme l'étain, l'argent, ou encore le lithium.


See encyclopedia photos — 
Cordillère des Andes

La cordillère des Andes, en espagnol Cordillera de los Andes, est la plus grande chaîne de montagnes du monde, orientée nord-sud tout le long de la côte occidentale de l'Amérique du Sud. Longue d'environ 7 100 kilomètres, large de 200 à 1 800 kilomètres (entre le 18 et le 20° de latitude Sud), la cordillère a une altitude moyenne de 4 000 mètres et culmine à 6 962 mètres. Elle débute au Venezuela au nord puis traverse la Colombie, l'Équateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili et l'Argentine, jusqu'à la pointe sud du continent.

Les Andes sont la plus haute chaîne de montagnes au monde en dehors de l'Asie. Leur sommet le plus élevé est l'Aconcagua, avec ses 6 962 mètres d'altitude, situé en Argentine. Le sommet du volcan Chimborazo dans les Andes équatoriennes, est le point le plus éloigné du centre de la Terre, en raison du renflement du globe au niveau de l'équateur. De nombreux sommets sont des volcans, qui sont parmi les plus hautes montagnes sur Terre après celles de l'Himalaya, dépassant 6 000 mètres d'altitude. D'autres sommets sont également issus de la subduction de la plaque pacifique sous la plaque sud-américaine, notamment l'Aconcagua en Argentine et le Huascaran au Pérou.


See encyclopedia photos — 
Roche

Les roches (du latin populaire rocca) sont des matériaux naturels généralement solides et formés, essentiellement ou en totalité, par un assemblage de minéraux, comportant parfois des fossiles (notamment dans les roches sédimentaires), du verre résultant du refroidissement rapide d'un liquide (volcanisme, friction) ou des agrégats d'autres roches. Les roches peuvent être formées d'une seule espèce minérale (roches monominérales) ou de plusieurs (roches polyminérales) :

L'ensemble présente une certaine homogénéité statistique. La classification des roches est complexe car elle est basée sur un grand nombre de critères.

La roche présente une grande diversité d'aspects. Elle peut être :

La pétrographie (du grec petra, « pierre », et graphê, « description ») est la science de la description et de l'analyse des roches, alors que la pétrologie (du grec petra et logos, « étude ») est la science qui étudie les mécanismes de formation et de transformation des roches. La discipline scientifique associée à l'étude des mouvements et déformations des roches s'appelle la mécanique des roches.

Un bloc de roche est un rocher. Ces mots ne sont pas synonymes.


See encyclopedia photos — 
Réserve nationale de faune andine Eduardo Avaroa

La réserve nationale de faune andine Eduardo Avaroa en Bolivie est une vaste zone de protection de la nature de 7 000 km2, située dans le département de Potosí, aux frontières de l'Argentine et du Chili. Elle est administrée par le Servicio Nacional de Áreas Protegidas bolivien ou SERNAP.


See encyclopedia photos — 
Province de Sud Lípez

La province de Sud Lípez ou province de Sur Lípez est une des 16 provinces du département de Potosí, en Bolivie. Son chef-lieu est la ville de San Pablo de Lípez.

Sa population s'élevait à 4 905 habitants au recensement de 2001.


See encyclopedia photos — 
Département de Potosí

Le département de Potosí est un département du sud de la Bolivie. Sa capitale est la ville de Potosí. Il occupe la plus grande partie du sud de l'altiplano andin. Il est limité, au nord par le département d'Oruro, au nord-est par celui de Cochabamba, à l'est par ceux de Chuquisaca et de Tarija. Il occupe en Bolivie une situation stratégique du fait qu'il borde à l'ouest le Chili et au sud l'Argentine, pays voisins avec lesquels il est en relation par des voies routières et ferrées très importantes.


See encyclopedia photos — 
Géographie de la Bolivie

La géographie de la Bolivie est presque unique parmi les pays d'Amérique du Sud. Elle est en effet, avec le Paraguay, l'un des deux seuls pays du continent sud-américain à ne pas avoir d'accès à la mer. Les principales caractéristiques de sa géographie sont l'Altiplano, un haut plateau se situant au milieu des Andes, et le lac Titicaca (Lago Titicaca), qui est la plus vaste étendue d'eau d'Amérique du Sud et le plus haut lac commercialement navigable du monde.


See encyclopedia photos — 
Amérique du Sud

L’Amérique du Sud est un sous-continent ou bien la partie méridionale de l'Amérique, selon le point de vue. Le continent est situé entièrement dans l'hémisphère ouest et principalement dans l'hémisphère sud. Il est bordé à l'ouest par l'océan Pacifique et au nord et à l'est par l'océan Atlantique. L'Amérique centrale, qui relie le sous-continent à l'Amérique du Nord, et les Caraïbes sont situées au nord-ouest.

Le portugais et l'espagnol sont les deux langues dénombrant le plus grand nombre de locuteurs en Amérique du Sud.

L'Amérique du Sud fut nommée, à Saint-Dié-des-Vosges en 1507, par les cartographes Martin Waldseemüller et Mathias Ringmann d'après Amerigo Vespucci, qui fut le premier Européen à suggérer que l'Amérique n'était pas les Indes mais un Nouveau Monde inconnu des Européens.

L'Amérique du Sud a une superficie de 17 840 000 km2, soit 11,9 % de la surface des terres émergées de la Terre. En 2012, sa population est d'environ 400 millions d'habitants. Le gentilé de ses habitants est les « Sud-Américains ». L'Amérique du Sud est classée quatrième continent en superficie (après l'Asie, l'Afrique et l'Amérique du Nord) et cinquième en nombre d'habitants (après l'Asie, l'Afrique, l'Europe, et l'Amérique du Nord).


See encyclopedia photos — 
Altiplano

L’Altiplano, qui signifie « plaine d’altitude » en espagnol, situé au cœur de la cordillère des Andes, est la plus haute région habitée au monde après le plateau du Tibet. Il s'étend sur près de 1 500 kilomètres de long.


See encyclopedia photos — 
Amérique latine

L’Amérique latine (espagnol : América Latina ou Latinoamérica ; portugais : América Latina) est généralement définie comme la partie de l'Amérique où l'on parle des langues romanes (c'est-à-dire dérivées du latin). Bien que le français soit une langue romane, elle n'est que rarement et très partiellement retenue pour définir l'Amérique latine,.

La définition la plus fréquente de l'Amérique latine retient en pratique les dix-huit pays indépendants de l'« Amérique hispanique », dont la langue officielle principale est l'espagnol, en y ajoutant le Brésil, dont la langue officielle est le portugais.

L'Amérique latine a une superficie d'environ 20 010 600 km², soit plus de 3,9 % de la surface de la Terre, et 13,5 % de sa surface émergée. En 2012, sa population est estimée à plus de six cents millions d'habitants.


See encyclopedia photos — 
Érosion

En géomorphologie, l’érosion est le processus de dégradation et de transformation du relief, et donc des roches, qui est causé par tout agent externe (donc autre que la tectonique).

Un relief dont le modelé s'explique principalement par l'érosion est dit « relief d'érosion ». Les facteurs d'érosion sont :

L'érosion agit à différents rythmes et peut, sur plusieurs dizaines de millions d'années, araser des montagnes, creuser des vallées, faire reculer des falaises.

Des phénomènes naturels violents tels qu'une avalanche, un jökulhlaup, un lahar ou un orage peuvent modifier considérablement le paysage en quelques heures, voire en quelques minutes.


See encyclopedia photos — 
Climat désertique

Le climat désertique (dans la classification des climats de Köppen BWh et BWk ou encore BWn) parfois appelé climat aride est un climat caractérisé par une sécheresse permanente qui dure toute l'année, un manque important d'eau liquide (on parle plus précisément d'aridité) ce qui restreint fortement le développement de la vie animale et végétale. Ainsi, sauf exception, la présence humaine y est peu importante. Les régions désertiques peuvent être chaudes ou froides. Les précipitations y sont très peu abondantes ou tombent uniquement sous forme de neige dans certaines régions désertiques froides.

Il y a généralement deux variantes du climat désertique : un climat désertique chaud (BWh) et un climat désertique froid (BWk) et parfois un climat désertique doux (BWh ou BWn). Par ailleurs, pour différencier les climats désertiques chauds et les climats désertiques froids, il y a trois isothermes utilisés : soit une température moyenne annuelle de 18 °C, ou une température moyenne de 0 °C ou de -3 °C durant le mois le plus froid, pour qu'un endroit possédant un climat désertique type (BW) avec une température appropriée supérieure à l'isotherme qui est utilisé pour être qualifié de « désertique chaud » (BWh) et un endroit ayant une température inférieure à l'isotherme donné est classé en tant que « désertique froid » (BWk).

De façon globale, les climats désertiques qu'ils soient chauds ou froids sont associés à des précipitations très faibles, à une amplitude thermique journalière et annuelle potentiellement forte et à des températures extrêmes (à l'exception des climats désertiques doux où les températures sont beaucoup plus modérées).


See encyclopedia photos — 
Árbol de Piedra

Árbol de Piedra (« arbre de pierre ») est le nom d'une formation géomorphologigue due à l'érosion éolienne (ventifact (en)). Ce monument naturel est situé dans le désert Siloli, à l'entrée de la réserve nationale de faune andine Eduardo Avaroa dans le département de Potosí en Bolivie.


See encyclopedia photos — 
Géographie de l'Amérique du Sud

L'Amérique du Sud est généralement considérée comme un continent formant la partie sud du supercontinent des Amériques. Certains, comme le Comité international olympique, considèrent que l'Amérique est un seul continent et l'Amérique du Sud comme un sous-continent,. Géographiquement, presque tout le territoire sud-américain est située sur la plaque sud-américaine.


See encyclopedia photos — 
Liste des principaux déserts

Voici une liste des principaux déserts.


See encyclopedia photos — 
Liste de termes de géomorphologie

Cet article recense des termes utilisés en géomorphologie.


See encyclopedia photos — 
Cheminée de fée

Une cheminée de fée (aussi appelée selon les régions demoiselle coiffée, pyramide ou hoodoo) est une sorte de grande colonne naturelle faite de roches friables, le plus souvent sédimentaires, et dont le sommet est constitué d'une roche plus résistante aux effets de l'érosion. Ces formes parfois étranges, présentes un peu partout sur la planète, sont à l'origine de nombreuses croyances ou légendes.


See encyclopedia photos — 
Désert Salvador Dalí

Le désert Salvador Dalí ou simplement Dalí est un désert bolivien situé dans le département de Potosí dans la Réserve nationale de faune andine Eduardo Avaroa au sud du salar de Chalviri. Ce désert couvre une superficie de 110 km2.

Il doit son appellation à ses crêtes montagneuses arides et à ses vastes étendues de cailloutis aux tons ocre clair, parsemées de rochers isolés, qui évoquent curieusement les paysages que le peintre Salvador Dalí a fait figurer en arrière-plan d'un grand nombre de ses compositions.