0
 
Garden Plant 01 — Fotopedia
no description yet
Wikipedia Article
See encyclopedia photos — 
Fleur

La fleur est constituée par l’ensemble des organes de la reproduction et des « enveloppes » qui les entourent chez les angiospermes (également appelées plantes à fleurs). Après la pollinisation, la fleur est fécondée et se transforme en fruit contenant les graines.

Les fleurs peuvent être solitaires, mais elles sont le plus souvent regroupées en inflorescences.

Très tôt, les fleurs ont attiré l’attention de l’homme, qui les utilise et les cultive pour la parure (couronne de fleurs), pour l’ornementation intérieure (fleurs coupées, bouquets, ikebana) et extérieure (jardins, plates-bandes, etc.) ainsi que pour leurs odeurs et pigments. Les fleurs ont souvent inspiré les artistes, peintres, poètes, sculpteurs et décorateurs. La culture des fleurs est la floriculture ou l'horticulture.


See encyclopedia photos — 
Macrophotographie

La macrophotographie est l'ensemble des techniques photographiques permettant de photographier des sujets de petite taille entre les rapports de grandissement 1:1 et 10:1. Le terme désigne l'activité photographique associée à ces techniques. En effet, de manière classique, une macrophotographie est une photo dont la taille du sujet sur le négatif est plus grande que la taille réelle. Cependant, avec l'évolution des formats de films et le passage à la photographie numérique, dans l'usage moderne, le terme désigne également une photographie finie d'un sujet à une taille plus importante que la taille réelle. Cela intègre donc maintenant aussi le domaine de la proxiphotographie.

Le grandissement désigne le rapport entre la taille du sujet sur le plan du film (ou du capteur) et sa taille réelle. Dans l'usage classique, un objectif macro est un objectif capable de produire un rapport de grandissement supérieur à 1:1, bien que le terme désigne aussi extensivement des objectifs capables d'obtenir un rapport de grandissement élevé mais ne dépassant pas 1:1. En dehors de la technique photographique, où l'on discute de la taille de l'image sur le négatif ou le capteur, l'image finie, imprimée ou affichée à l'écran, définit plus couramment la qualification de macro d'une photographie. Par exemple, lors d'une impression d'une photo sur un papier de 15×10 cm à partir d'un film 135 ou d'un capteur, un résultat en taille réelle est possible avec un objectif ayant un rapport de grandissement de seulement 1:4. Lorsque le rapport de grandissement est largement supérieur à 1:1, on parle de vraie macrophotographie qui fait la transition avec la photomicrographie, technique mise en œuvre en médecine, en imagerie scientifique avec un microscope optique composé.


See encyclopedia photos — 
Étamine

Une étamine est l'organe mâle de la reproduction chez les végétaux supérieurs ou angiospermes. Elle se compose d'un filet et d'une anthère au sommet, portant elle-même les loges qui produisent et contiennent le pollen.

Une étamine rudimentaire, dont l'anthère a avorté, est appelée staminode.


See encyclopedia photos — 
Flore

La flore est l'ensemble des espèces végétales présentes dans un espace géographique ou un écosystème déterminé (par opposition à la faune). Le terme « flore » désigne aussi l'ensemble des microorganismes (hormis les virus qui ne sont pas du « vivant ») présents en un lieu donné. On parle de flore intestinale ou de flore cutanée pour les bactéries présentes dans l'intestin ou à la surface de la peau, par exemple.

Par extension, il désigne aussi les ouvrages répertoriant et décrivant ces espèces, et servant à déterminer les plantes (les identifier). Le nombre d'espèces à décrire étant très important, les flores à destination du grand public se limitent souvent aux végétaux vasculaires ou aux plantes à graines et à leurs principales espèces.

Les collections de spécimens servant à définir les différentes espèces sont conservées dans des herbiers. Ce réseau d'herbiers à travers le monde est très important. C'est la référence qui permet aux botanistes de s'y retrouver et de faire le point entre les dénominations et découvertes anciennes et les identifications actuelles.

On ne doit pas confondre le terme de flore avec celui de végétation : la flore d'une zone géographique est la liste des plantes de cette zone (flore des Alpes, flore du Bassin Parisien, flore d'Angleterre, etc.), la végétation est le regroupement de certaines plantes en formations végétales déterminées par une flore spécifique et la dominance d'un type biologique. Ainsi, on peut reconnaître des forêts, des prairies, savanes et brousses tempérées, des cultures, des landes, des tourbières, etc. (voir phytosociologie).


See encyclopedia photos — 
Botanique

La botanique est la science consacrée à l'étude des végétaux (du grec βοτανιϰή; féminin du mot βοτανιϰός qui signifie « qui concerne les herbes, les plantes »). Elle présente plusieurs facettes qui la rattachent aux autres sciences du vivant. La botanique générale recouvre la taxinomie (description des caractères diagnostiques et différentiels), la systématique (dénombrement et classification des taxons dans un certain ordre), la morphologie végétale (décrivant les organes ou parties des végétaux), l'histologie végétale, la physiologie végétale, la biogéographie végétale et la pathologie végétale. Certaines disciplines, comme la dendrologie, sont spécialisées sur un sous-ensemble des végétaux.

La connaissance fine des végétaux trouve des applications dans les domaines de la pharmacologie, de la sélection et de l'amélioration des plantes cultivées, en agriculture, en horticulture, et en sylviculture.

Le terme botanique vient du grec ancien βοτάνηιϰή , féminin du mot βοτάνηιϰόξ qui signifie « qui concerne les herbes, les plantes »; βοτάνη qui signifie « herbe, plante » veut dire également « fourrage » ou « plante fourragère ».


See encyclopedia photos — 
Biologie

La biologie est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire naturelle des êtres vivants (ou ayant vécu). Toutefois la distinction entre organismes vivants et non vivants est parfois difficile et la détermination de l'objet spécifique de la biologie n'a rien d'évident.

La vie se présente sous tellement de formes et à des échelles si différentes que la biologie couvre un très large spectre, qui va du niveau moléculaire, en passant par celui de la cellule, puis de l'organisme, jusqu'au niveau de la population et de l'écosystème. Ces différents niveaux montrent que le domaine du vivant est fortement hiérarchisé et au fur et à mesure que la biologie progresse, elle se spécialise en de multiples domaines, tous plus ou moins liés aux autres.

Au cours de l'histoire de la biologie, des principes fondateurs ont été découverts. Les plus importants, qui régissent totalement le domaine du vivant et même le définissent sont :


See encyclopedia photos — 
Reproduction chez les plantes à fleurs

La fleur représente l'organe de reproduction chez les plantes à fleurs (Angiospermes). Les étamines produisent les grains de pollen qui contiennent les cellules reproductrices mâles, tandis que le pistil abrite l'ovule. La fécondation est généralement croisée, c'est-à-dire que dans la plupart des cas, une plante ne peut pas s'auto-féconder.


See encyclopedia photos — 
Glossaire de botanique

See encyclopedia photos — 
Hermaphrodisme

L'hermaphrodisme désigne un phénomène biologique dans lequel l'individu est morphologiquement mâle et femelle, soit simultanément soit alternativement.


See encyclopedia photos — 
Pistil

Le pistil ou gynécée est l’organe femelle des fleurs. Il est formé d’un ou plusieurs carpelles et constitue le quatrième verticille composant la fleur. Son opposée est l'Androcée.

Le pistil peut être :

La concrescence des carpelles peut être plus ou moins complète et concerner, par exemple, les ovaires mais pas les styles qui restent libres.

La concrescence peut aller plus loin et concerner les autres verticilles floraux, selon la position du pistil sur le réceptacle floral :

Dans ce dernier cas, qui caractérise les espèces les plus évoluées, l’ovaire infère peut devenir adhérent du réceptacle et de la base des autres pièces florales.

Selon que les carpelles sont indépendants ou soudés, on distingue :


See encyclopedia photos — 
Morphologie végétale

La morphologie végétale est la partie de la botanique qui consiste à décrire la forme et la structure externe des plantes et de leurs organes. A ne pas confondre avec l'anatomie, qui s'intéresse à la structure interne.

Le développement de cette science est lié à celui de la systématique, qui a conduit à une description précise et minutieuse des différents organes des plantes, notamment les racines, les tiges, les feuilles et les fleurs, et donné naissance à un vocabulaire botanique très riche et très spécialisé. En effet la classification des plantes en espèces, et leur identification pratique sur le terrain, repose d'abord sur des critères morphologiques ; l'espèce, selon une définition classique, étant « l'ensemble des individus qui se ressemblent plus entre eux qu'ils ne ressemblent à ceux d'autres espèces ».